le sommeil(extraits d'un article écrit par Michel Maffesoli, professeur de sociologie, auteur de "Homo Eroticus")

........ Nous ne prêtons jamais assez attention au mot même de "surréalisme". Il nous rappelle que le réel ne se réduit pas à la réalité, qu'il est bien plus riche que ce principe de réalité à courte vue et déconnecté de la société que brandissent les politiques, les universitaires, les économistes ou les journalistes. Car ce qui fut l'apanage des surréalistes c'est l'idée que la vie sociale est toujours d'abord portée par une dimension de surréel ou d'irréel, la religion, par exemple pendant longtemps......on ne peut pas réduire l'existence à un plan d'épargne logement. Il est d'autres exigences : l'amour fou de Breton, la vie festive, la dépense chère à Georges Bataille. Autrement dit, ce qui compte c'est le prix des choses sans prix...... ce qui se déploie à travers l'idée que c'est bien plus beau lorsque c'est inutile.

bolzano2015L'installation du musée d'art moderne de Bolzano a été balayée. Le personnel d'entretien a confondu la réalisation avec les restes d'une soirée.

L'histoire se passe au musée d'art moderne "Museion" de Bolzano, en Italie ou une équipe de nettoyage a confondu une œuvre contemporaine avec les restes d'une soirée bien arrosée, en voyant, éparpillés sur le sol, des bouteilles vides, des confettis, des mégots de cigarettes et même des chaussures.
L'équipe a naturellement fait son travail, en remplissant de pleines poubelles de déchets. Mais les malheureux envoyaient aux ordures l'installation complète de deux artistes reconnues Goldschmied & Chirari, baptisée "Où allons-nous danser ce soir?", l'œuvre d'art installée était en fait une interprétation de l'Italie des années 1980: «Une période caractérisée par le consumérisme, l'hédonisme, par des politiciens socialistes et leurs soirées sans fin». Inaugurée le 23 octobre au soir, l'installation a été balayée par le personnel de ménage le lendemain matin!.

installation CBEn 1996, Jean Baudrillard (sociologue et philosophe français 1929-2007) avait semé une panique nationale, lorsque dans Libération il avait écrit les deux lignes suivantes:

"L'art contemporain spécule sur la culpabilité de ceux qui n'y comprennent rien ou qui n'ont pas compris qu'il n'y avait rien à comprendre".... Ou alors il faut beaucoup d'explications ...jugez-en à travers l'exemple suivant...

Pourquoi les visiteurs venus observer cette installation de Boltanski proposée au public à Paris, au Grand Palais, en plein hiver, avaient aussi froid à l'intérieur qu'a l'extérieur du batiment (Janvier 2010).....

Les galeries - Peintures de Marie-Blanche BAYON

La boutique - Reproduction d'oeuvres peintes originales de Marie-Blanche BAYON, certifiées par l'artiste.

Les tops et les flops des arts plastiques