CSG LABAULE2

   Depuis le 28 mai et jusqu'au premier juillet 2017,CSG LABAULE mes dernières toiles sont présentées dans

   le Centre d'Arts-Concept Store Gallery" de La Baule (44500) (140 avenue Charle de Gaulle)

   ouverture tous les jours de 11 heures à 20 heures sauf lundi

 

 

156553 galerie saint martin

Du 2 juin au 17 juillet 2016 la première Galerie du Club des Ateliers d'Artistes accueille mes toiles.

Le Club des Ateliers d’Artistes annonce l’ouverture de la Galerie Concept-Store Beaubourg/Saint-Martin, du 2 Juin au 17 juillet 2016, rue Saint Martin, au coeur du quartier du Marais et à une centaine de mètres du centre National d’Art et de Culture Georges Pompidou, dans un quartier à forte fréquentation et comprenant de nombreuses galeries d’art.

 Informations complémentaires sur mon travail de peintre par le Club des Ateliers d'Artistes :
http://www.ateliers-artistes.com/?f=836&z=69260
http://www.artrinet.com/fiche_classification.php?id=1716
mon travail d'artiste par le journal "Le Parisien" http://www.parisetudiant.com/etudiant/sortie/exposition-marie-blanche-bayon.html

Vernissage du 2 juin

Capture1Capture2Capture

Les 1-2 et 3 avril 2016, à Eurexpo-Lyon, Hall1, dans le cadre du salon ART3F et avec le Club des Ateliers d'Artistes, je présente mon travail aux amateurs d'art.
Les horaires d'ouverture: Vendredi : 16h à 23h - Samedi : 10h à 21h - Dimanche : 10h à 20h

Voici un lien permettant de télécharger une invitation gratuite pour deux personnes :  http://www.france-salons.com/Art3F/invitation-lyon.htm

Présentation du "Club des Ateliers d'Artistes" Par Pierre Souchaud - Fondateur de la revue Artension

CLUBAteliersArtistesCertes, la vue du paysage dévasté de l’art en France n’incite guère à l’optimisme, car on y voit les effets de quarante ans d’une politique ministérielle très volontariste en matière d’éradication du sens, du sensible, du dessin, de la peinture, du savoir faire en art au profit d’un non-art conceptuel, discursif et postural ...On y voit les résultats de quarante ans de collusion entre l’«esthétique» institutionnelle et celle du marché international du financial-art tout autant destructeur de sens au profit du spectaculaire et du tout médiatique ...
Quarante ans donc d’une « désartification » systématique, qui fait qu’aujourd’hui les valeurs et critères de reconnaissance et de légitimation sont pulvérisés, qui fait que les amateurs d’art, complètement perdus et livrés à eux-mêmes, n’osent plus acheter de peinture de peur d’être pris pour des ringards, ne fréquentent plus guère les galeries ainsi condamnées à fermer les unes après les autres, et qui fait que les artistes occultés et disqualifiés pour 95% d’entre eux par les théologiens bureaucratisés de l’art d’Etat, dit aussi contemporain, officiel et international, sont de plus en plus paupérisés et désespérés...
Et pourtant, jamais la création plastique en France n’a été aussi abondante, riche, belle et diversifiée, jamais il n’y a eu autant d’artistes d’une telle qualité, d’une telle inventivité et d’une aussi vraie « contemporanéité »...
Alors, il est possible de redonner visibilité à cette richesse, en reconstruisant des systèmes de reconnaissance qui porteront les mêmes valeurs de fond qui existaient il y a quelques décennies, mais qui doivent être adaptés aux réalités complexes d’aujourd’hui. Car si une meilleure utilisation d’internet par les artistes et les galeries est indispensable pour cette reconstruction et cette renaissance, elle ne suffira pas, si elle n’est pas accompagnée d’une remise en question radicale des attitudes marchandes, des stratégies des galeries, des égos et « façons d’être » des artistes, et de quantité d’a priori, de postures, de conventions et de stéréotypes qui régissaient le monde de l’art jusqu’à aujourd’hui, et dont on constate l’inadéquation totale aux dures réalités d’aujourd’hui...Le monde de l’art français est un paquebot en perdition, alors il faut que tous les acteurs de l’art vivant cessent de « se regarder en chiens de faïence », il faut qu’ils se solidarisent face au danger de leur disparition , ils faut qu’ils réfléchissent ensemble, qu’il inventent de nouveaux modes d’existence, de partage et de communication.
Le Club des Ateliers d’Artistes est une des briques de cet édifice, il va permettre à de nombreux artistes de retrouver leur public et les moyens d’exposer...

Les galeries - Peintures de Marie-Blanche BAYON

La boutique - Reproduction d'oeuvres peintes originales de Marie-Blanche BAYON, certifiées par l'artiste.

Les tops et les flops des arts plastiques